Tuesday, December 20, 2016

Essai sur document : carte « Ming China's contacts with the outside world »

Essai sur document :
La carte «  Ming China's contacts with the outside world »


      Le document étudié est une carte intitulée « Ming China's contacts with the outside world » qui nous présente une carte de la Chine sous la dynastie des Ming qui a régné sur la Chine entre 1368 et 1644. Cette carte s'intéresse aux rapports qu'entretient la Chine sous les Ming avec le monde extérieur. L'auteur et la source de cette carte nous est inconnue, ainsi que son échelle. À l'aide de ce document, nous allons présenter la nature des interractions de la Chine des Ming avec le monde extérieur. Dans un premier temps, nous verrons les conflits qui ont amené la Chine à agir à l'extérieur de son territoire, puis nous montrerons les échanges commerciaux et la mondialisation de la Chine.


      Tout d'abord, nous pouvons voir sur cette carte que les chinois sont intervenus en envoyant des garnisons vers le Nord de la Chine afin de défendre l'empire contre les attaques des pays du nord tels que les mongols, les mandchous ou encore les oirats et de dissuader les mongols de toute tentative de reprise de pouvoir. Ces attaques sont illustrées sur la carte parles flèches marrons. Afin d'assurer la défense du territoire et de la capitale (Beijing), une longue muraille a été édifiée. Certaines parties de cette muraille avaient déjà été construites avant cela, mais sous la dynastie des Ming, ces murailles ont été regroupées pour finalement former la Grande Muraille qui atteignait la mer et se poursuivait jusque dans la province de Gānsù.
      Ensuite, nous pouvons constater que la Chine a rencontré des problèmes de piraterie et de contrebande dans les régions côtières. En effet, le développement du commerce maritime fit apparaître de nombreux pilleurs et contrebandiers voulant profiter du commerce chinois. La carte nous montre la descente des pirates japonais vers la Chine appelés les Wōkòu. Les Wōkòu étaient des pirates venant à l'origine du Japon, puis, de plus en plus de membres d'équipage furent des chinois et des coréens qui pillaient des villes chinoises telles que Shanghai. Afin d'empêcher ces pillages, la Chine ferma les frontières maritimes. Cependant, cette mesure n'empêcha pas la piraterie d'agir. Par conséquent, la Chine décida d'envoyer des soldats au Japon afin d'éradiquer les
Wōkòu.
      La Chine est donc intervenue hors du territoire chinois à cause de conflits avec les populations situées au Nord de la Chine et les pirates venant de l'Est et a donc subi des attaques venant du Japon.


      Dans un deuxième temps, cette carte nous montre les échanges entre la Chine et le monde. D'une part, en 1513 les portugais arrivèrent à Macao dans le but de faire des échanges commerciaux avec la Chine. Les portugais furent les premiers européens à commercer avec les chinois. Ils se sont établis à Macao puis les chinois ont exigé leur départ après avoir transgressé les lois chinoises. Malgré les relation tendues entre le Portugal et la Chine, les portugais ont toutefois marqué le début des échanges commerciaux entre l'Europe et la Chine. L'arrivée des portugais fut suivie par l'arrivée des espagnols et des hollandais et enfin par les missionnaires jésuites, et plus particulièrement par Matteo Ricci, un missionnaire italien. Les chinois étaient très intéressés par les savoirs européens et ont donc échangé leurs connaissances ainsi que leurs matériels scientifiques comme la mappemonde par exemple. Sur la carte, les déplacements des portugais en Chine sont représentés par des flèches rouges
      Ensuite, le document nous présente avec les flèches violettes les tracés de route des voyages de Zhèng Hé, un eunuque musulman et explorateur. Zhèng Hé fut envoyé par l'empereur Yǒnglè pour faire des expéditions dans plusieurs pays d'Asie du Sud-Est, du Moyen-Orient et de l'Afrique afin d'établir des relations diplomatiques et commerciales avec ces pays et de les rendre tributaires. Zhèng Hé fit sept différentes expéditions maritimes à bord de dizaines de grandes jonques transportant plus de 20,000 hommes durant lesquelles il visita de nombreux pays et ramena de précieux cadeaux et biens. Les voyages de Zhèng Hé apportèrent à la Chine un très grand prestige dans les pays tributaires et les nombreux tributs parvinrent en Chine. Zhèng Hé parvint donc à importer des cultures étrangères en Chine.
      La Chine a donc commencé à interagir avec les pays étrangers dans le but d'effectuer des échange commerciaux et d'accroître son savoir.


      Au terme de cette analyse, nous pouvons conclure que cette carte nous montre que la Chine sous les Ming a commencé ses échanges avec le monde extérieur afin de protéger son empire des attaquants étrangers et d'étendre son territoire et son influence dans le monde par le biais des explorations de Zhèng Hé et des échanges avec les pays occidentaux.La Chine commence donc à entrer dans la mondialisation durant la dynastie des Ming. Cependant, le défaut de cette carte est qu'elle ne situe pas temporellement les événements s'étant déroulés sous les Ming.

Noémie MULLER

L1 LLCE Trilangue

No comments:

Post a Comment